Investissement FCPI, FIP



Les FCPI (Fonds communs de placement dans l'innovation) et les FIP (fonds communs de proximité) permettent de ré-investir dans l'économie européenne une partie de votre impôt sur la fortune et de vous assurer des placements à bon rendement.

Investir son ISF dans un FCPI


Un FCPI est un Fond Commun de Placement dans l’Innovation.
60% des fonds sont investis dans des sociétés européennes à caractère innovant.

Pour que vous puissiez avoir droit à une réduction d’ISF, 40% des fonds du FCPI doivent également aider au développement de PME de moins de 5 ans.

La réduction d'ISF est alors égale à la moitié des sommes investies dans le FCPI dans la limite de 20 000 euros par an.
Vous devez par ailleurs conserver votre FCPI pendant 5 ans, sinon vous devrez rembourser votre avantage fiscal.

Les FCPI désignent une catégorie de la famille des FCPR (fonds Communs de Placements à Risque) lancée en 1997. Celles-ci ont pour mission de favoriser le financement de PME innovantes, autrement dit d'encourager le développement d'entreprises qui industrialisent des activités en voie de développement.

Pour en savoir plus sur les FCPI et vous faire conseiller les plus performants du marché, demandez votre simulation ISF.

Investir son ISF dans un FIP


FIP : Fonds d’investissement de proximité. Leur actif est composé de 60% de titres de PME françaises non cotées implantées dans trois régions limitrophes et 10% doivent être investis dans des entreprises âgées de moins de 5 ans.

Pour que vous puissiez avoir droit à une réduction d’ISF, 20% des fonds du FIP doivent également aider au développement de PME de moins de 5 ans.

La réduction d'ISF est alors égale à la moitié des sommes investies dans le FIP dans la limite de 20 000 euros par an. Vous devez par ailleurs conserver votre FIP pendant 5 ans, sinon vous devrez rembourser votre avantage fiscal.

Pour en savoir plus sur les FIP, demandez votre simulation ISF.